Elagage

A proximité des bâtiments, des axes de circulation, des réseaux de communication et d’énergie, il est nécessaire de contrôler la taille des arbres et leur santé pour notre confort et notre sécurité.

Les techniques de grimper et de déplacement sur cordes sont majoritairement mises en œuvre car elles permettent un accès dans tous les types d’arbres quel que soit leur emplacement ou leur configuration.

Une société d’élagage garante de votre sécurité

En tant que société d’élagage, notre premier engagement en ce qui porte sur la sécurité. Qu’il s’agisse de la sécurité de notre personnel, du vôtre mais aussi de toutes personnes susceptibles de passer à proximité d’un chantier en cours. Pour cela,  nous mettons et fournissons à nos équipes des harnais de sécurité, gants et vêtements anti-coupures, casques et chaussures de sécurité, matériel d’élagage indispensable pour les monteurs mais également les hommes de pieds qui assurent la sécurité de tous.

En amont du chantier, les risques sont minutieusement étudiés afin de réaliser le travail en toute sécurité. Nous mettons tout en œuvre pour protéger les plantations avoisinantes ainsi que les équipements publics et privés situés sur l’emprise du chantier. Le traitement des déchets qui résultent de la taille, tout comme le nettoyage du chantier, sont des taches réalisées quotidiennement dans le cadre d’un élagage professionnel.

Pourquoi taille t'on un arbre?

Pour éviter que ses branches ne touchent un toit, entrent en contact avec des fils électriques et téléphoniques.

Afin de maitriser son volume et sa hauteur pour gagner de la lumière dans votre séjour, faciliter le passage de véhicules, ou encore limiter le risque de chute engendré par un événement climatique exceptionnel.

Un élagage professionnel adapté à vos besoins

Faire abattre un arbre ou le tailler requiert un certain savoir-faire. 

Nous nous appliquerons à comprendre vos besoins (abattage d’arbre, taille ou dessouchage) car les travaux d’élagage sont divers et variés, et chacun a sa spécificité :

Taille douce : utile à l’épanouissement de l’arbre en fonction de vos besoins

Taille de réduction sur tire sève : taille importante en apportant un soin tout particulier aux branches moyennes avec bourgeons qui favoriseront la cicatrisation de l’arbre.

Taille de réduction sur prolongement : taille importante de la structure principale de l’arbre afin de diminuer son envergure.


Taille en têtard ou émondage : réduction sévère de l’arbre par la suppression totale des branches afin que l’arbre change sa structure.

Taille d’entretien sur tête de chat : taille quotidienne afin que l’arbre n’augmente pas son envergure contre votre gré.

Taille de sélection : utile pour éclaircir un arbre tout en conservant sa forme et son volume.

Taille sanitaire : ce type de taille est utile pour soigner l’arbre lorsqu’il y a présence de branches mortes, d’anomalies de croissance ou de blessures importantes. Dans le but de faire perdurer l’arbre et de sécuriser les alentours de ce dernier.

Écimage : il s’agit de supprimer la partie supérieure de l’arbre. Cette pratique est principalement utilisée sur les conifères afin de diminuer leur hauteur.

Taille de sauvetage : lorsque l’arbre a subit un stress, on retire la partie que l’arbre laisse dépérir afin de survivre. Cette méthode permet d’alléger le volume que l’arbre doit irriguer en sève.

Taille de fructification : uniquement destinée aux arbres fruitiers afin de régulariser leur cycle pour qu’ils fournissent des fruits de qualité et ce, en quantité.

Taille de formation : réservée aux arbres récemment plantés, cette taille fait en sorte que l’arbre grandisse le plus sainement possible.

Élagage des arbres, quand et pourquoi ?

Afin de mieux résister aux maladies, votre arbre a besoin d’un bon entretien.  L’élagage lui permettra de rester plus fort et plus vigoureux. La taille et l’abattage des arbres a généralement lieu en automne, après la chute des feuilles et avant les périodes de gel. Au printemps, l’élagage peu aussi être effectué avant la période des montées de sève. 

 

A travers le broyage, déchiquetage des branches et bois issu de l’élagage ou de l’abattage, nous pouvons soit évacuer vers un centre de collecte de déchets verts le mulch ou bien vous le laisser sur le terrain afin de vous en servir, comme couvre sol, pour vos potagers, pour limiter la propagation des mauvaises herbes tout en maintenant une certaine humidité, pour en faire du compost en le mélangeant.